Rassemblement Démocratique
      du Peuple Camerounais
 Président National
 National President
  Paul BIYA
        Cameroon People's
     Democratic Movement
Unité - Progrès - Démocratie
Unity - Progress - Democracy

Vous êtes ici

Accueil | Notre Parti | L'Organisation | Le Président National | Interventions

POLITIQUE

Restauration du multipartisme (près de 168 partis politiques légalisés depuis 1990) ; création du Comité National des Droits de l’Homme et des Libertés, suppression de la censure administrative sur la presse ;
création des ministères suivants : Economie et Finances, Communication, Culture, Tourisme, Condition Féminine, Affaires Sociales, Emploi, Travail et Prévoyance Sociale, Environnement et Forêt ; création du poste de Premier Ministre, Chef du Gouvernement (avant 1991, le Premier Ministre n’était pas le Chef du Gouvernement) ; création (après une révision constitutionnelle) du Sénat, de la Chambre des Comptes, du Conseil Constitutionnel, des Régions (décentralisation administrative) ; de plusieurs missions diplomatiques à l’étranger ; adhésion du Cameroun au Commonwealth et à la Francophonie ; organisation du 32ème Sommet de l’OUA à Yaoundé.

ADMINISTRATION

Réforme du Statut Général de la Fonction Publique (mise en exergue des notions de poste de travail et de productivité) ; création de 5 provinces (Adamaoua, Centre, Extrême-Nord, Nord, Sud), 14 départements, 100 arrondissements et 53 districts ; création de l’Etat-major Général des Armées, des Régions militaires, de l’Etat-Major particulier, de la Garde Présidentielle ; création des Cours d’Appel de Maroua, Garoua, Ebolowa.

ECONOMIE

Réhabilitation de l’ensemble du secteur Public (restructuration, privatisation ou liquidation des entreprises publiques et parapubliques ; libéralisation des filières agricoles…) ; assainissement des finances publiques et rétablissement des grands équilibres macro-économiques ; création du Centre des affaires maritimes (coût : 10 milliards de F CFA).

EQUIPEMENTS SOCIAUX

Construction des axes lourds (Douala-Yaoundé, Yaoundé-Bafoussam, Belabo-Bertoua, Edéa-Kribi, Mbalmayo-Ebolowa…), des routes bitumées (Eséka-Boumnyebel-Ngok -Mapubi, Ebolowa-Nkoemvon, Ebolowa-Akak, Messassi- Nkometou, Boucle de Sangmélima, Maroua-Yagoua, Maltam-Kousseri, Maroua-Kaelé-Guidiguis-Yagoua, Maroua-Mokolo-Mora, Banganté-Bafang, Bamougoum-Dschang, Kumba-Mamfé, démarrage de la Ring Road dans le Nord-Ouest, Yaoundé-Ayos, Yaoundé-Mfou, Ezezang-Sa’a, Emana-Monatélé…).

Construction de l’aéroport de Yaoundé-Nsimalen, des aéroports de Bafoussam, Koutaba, Maroua, Bamenda, réalignement des voies ferroviaires (Edéa-Eséka et Eséka-Maloumé)

Construction des hôpitaux généraux (Douala et Yaoundé)

Construction des écoles primaires ; création de six Universités (Buéa, Douala, Dschang, Ngaoundéré, Yaoundé I et Yaoundé II );création de réseaux informatiques reliés à l'internet dans les lycées de Yaoundé.

Modernisation du réseau téléphonique ; construction des logements sociaux ; création de la Cameroon Radio Télévision (CRTV)

Intensification de l’électrification rurale et du programme d’hydraulique villageoise

Libéralisation de l’audiovisuel (une dizaine de radios privées actuellement en activité)

Le Site Web de la Campagne

Le Secrétariat Général en action