Rassemblement Démocratique
      du Peuple Camerounais
 Président National
 National President
  Paul BIYA
        Cameroon People's
     Democratic Movement
Unité - Progrès - Démocratie
Unity - Progress - Democracy

Vous êtes ici

Accueil | Notre Parti | Grands Repères | 1985 - 1991

1985:
24 mars : Naissance du RDPC. « il n‘est plus nécessaire pour exprimer ses opinions, de prendre le maquis, de vivre en exil ou de quitter sa famille. » Paul Biya, discours de politique générale à Bamenda le 22mars 1985.

1986 :
Renouvellement des bureaux des organes de base (12 janvier – 25 mars )
- nouveau mode de scrutin : uninominal, majoritaire et secret – candidatures multiples ;
- résultats : un taux global  de changement de 71% environ.

1987:
Parution du livre «Pour le libéralisme Communautaire » par Paul Biya, Président national du RDPC.

- C’est  une proposition englobante d’ une voie spécifiquement camerounaise du développement ;

- Et «la transformation en profondeur des principes et institutions politiques actuels en vue d’ instaurer un cadre de vie plus épanouissant pour l’homme. »
*Elections municipales  le 25 octobre : 269 listes pour 196 communes.

1988:
24 avril : Election présidentielle anticipée
-  Elections   législatives
- organisation de primaires
- candidatures multiples.
24 au 26 novembre : Conseil national
- c ‘est la dernière de ses sessions
- donne lieu à une grande auto-critique sur  la marche du Parti.

1990 :
28 au 30 juin : 1er Congrès ordinaire du RDPC  baptisé «congrès de la liberté et de la démocratie «
« le RDPC doit se préparer désormais à une concurrence éventuelle  »- Paul  Biya, Président national.
Novembre : Session  «des libertés  »   à l ‘Assemblée nationale
- abrogation de la législation d ‘exception.

19 décembre : Promulgation  par le Président de la République de nouvelles lois sur les libertés adoptées  par une Assemblée monopartisane notamment
- la  loi sur la communication sociale ouvrant la voie à la liberté de presse abrogation de la censure,
- la loi sur la liberté d ‘association  permettant la création de plusieurs partis politiques.