Rassemblement Démocratique
      du Peuple Camerounais
 Président National
 National President
  Paul BIYA
        Cameroon People's
     Democratic Movement
Unité - Progrès - Démocratie
Unity - Progress - Democracy

Vous êtes ici

Accueil |

Dernières Actualités

L’intégralité du discours prononcé par Monsieur le secrétaire général du Comité central, Jean Nkuété, le 13 décembre 2016, à l’occasion du lancement officiel des activités du secrétariat à la Formation politique et à la prospective et la tenue de la 1ère session de l’académie du RDPC.

Monsieur le Président du Sénat,
Monsieur le Président de l’Assemblée Nationale,
Monsieur le Ministre Secrétaire Général de la Présidence de la République ;
Monsieur le Ministre Directeur du Cabinet Civil de la Présidence de la République ;
Mesdames et Messieurs les Membres du Gouvernement,

It was declared by the Head of State Paul Biya and made public in a communiqué from the civil cabinet of the Presidency on May 29, 2016.

Monsieur le Président du Sénat,
Monsieur le Président de l’Assemblée Nationale,
Monsieur le Premier Ministre, Chef du Gouvernement,
Monsieur le Ministre, Secrétaire Général de la Présidence de la République,
Mesdames et Messieurs les Membres du Bureau Politique et du Comité Central,
Mesdames et Messieurs les Membres du Gouvernement,
Mesdames et Messieurs les Membres du Corps Diplomatique,
Chers Invités,
Chers Camarades,
Mesdames et Messieurs,

«L’Apr est un jeune parti (fondé en 2008, Ndlr) qui cherche à acquérir de l’expérience, et nous ne pouvons l’acquérir qu’ici, auprès du Rassemblement démocratique du peuple camerounais (Rdpc) », a déclaré d’entrée de jeu Aliou Sall, au cours de l’audience que le secrétaire général du Comité central du Rdpc, Jean Nkuété lui a accordée le 29 janvier 2015 au siège du parti, sis au palais des Congrès de Yaoundé.  L’élu de la municipalité de Guédiawaye (juillet 2014) dans la banlieue populaire et bouillonnante de Dakar et par ailleurs, président des maires du Sénégal

Paul Biya n’y est pas allé par quatre chemins. Pour dire et faire entendre la voix du Cameroun au Bourget, il a choisi des formules dénuées de fioritures. Et il a réussi à captiver son auditoire. « Nous devons sauver les forêts du bassin du Congo ». Devant la salle des plénières, quelques membres de la délégation camerounaises trépignent de bonheur. Comme le tout nouveau directeur de l’observatoire national sur les changements climatiques.

Le président de la République est à Paris depuis le dimanche 15 novembre 2015. Accompagné de la Première dame, Chantal Biya, le chef de l’Etat camerounais est allé participer au «Forum des Dirigeants» de la 38ème session de la Conférence générale de l’Organisation des Nations Unies pour l’Éducation, la Science et la Culture (Unesco), qui s’achève le 18 novembre prochain.

«Même mort, le père Sohaing continue de nous rendre service ». Le reporter est quelque surpris par les allégations de ce moto taximan, ce samedi 29 août 2015, non loin des installations de l’ancien péage de Bayangam, département du Koung-Khi, région de l’Ouest. A la vue de son étonnement, « Danger », comme l’appellent ses collègues qui ont trouvé ici dans l’activité de transport par motocyclette une source de revenu constante, ne peut s’empêcher de mettre de la lumière.

Les envoyés spéciaux de France 2 et de Jeune Afrique voulaient certainement faire bégayer Paul Biya, lors du point de presse qu’il a donné, conjointement avec son homologue français, François Hollande au palais de l’Unité le 03 juillet 2015. Mais ils sont rentrés, la queue entre les jambes. Pour cause, leurs questions, souvent tendancieuses, ont reçu une réponse à la taille de la provocation.

Pages

Le Site Web de la Campagne

Le Secrétariat Général en action

Le Journal L'Action

Renouvellement/Renewal

Partager >>>

Notre Newsletter

Restez informés en temps réel!