Rassemblement Démocratique
      du Peuple Camerounais
 Président National
 National President
  Paul BIYA
        Cameroon People's
     Democratic Movement
Unité - Progrès - Démocratie
Unity - Progress - Democracy

Vous êtes ici

Accueil | Yaou Aïssatou : « Faisons confiance aux femmes »

La présidente du Bureau national de l’Ofrdpc interpelle les femmes dans la perspective des prochaines élections en les exhortant à une grande représentativité.

Il est toujours utile de rappeler l’importance ainsi que la place fondamentale qu’occupe une Conférence de Section dans l’animation de la vie de notre Parti à la base. Son organisation et ses attributions puisent leurs sources dans nos dispositions statutaires. Elle occupe une place singulière dans la mesure où elle est, « la plus haute instance du Parti au niveau de la Section ».

La Conférence de Section conçoit et supervise les activités de la Section et propose à la hiérarchie du Parti les mesures propres à améliorer le fonctionnement et l’efficacité du Parti dans son ressort. 

Elle constitue donc un moment par excellence de réflexion sur la vie et le fonctionnement de la Section. C’est l’occasion de faire le bilan des activités menées, d’évaluer leur degré de mise en œuvre et d’envisager des perspectives nouvelles.

Elle permet ainsi à la Section d’avancer. Et comme j’ai déjà eu à le dire, une Section qui n’en organise pas, ne vit pas. Et c’est le lieu de le rappeler ici, la Conférence de Section est une activité statutaire qui ne peut être interdite même par la tutelle.

La Conférence de Section nécessite donc une préparation minutieuse et consacre l’aboutissement d’un processus rigoureux et cohérent.

Permettez-moi, en cette journée décrétée, jour de deuil national, de sacrifier à une obligation républicaine et militante, celle de m’incliner à l’unisson de la Nation toute entière, avec douleur et respect, devant la mémoire de nos 17 soldats tombés au champ d’honneur lors d’une attaque perfide de la Secte Boko Haram à Darak.

Je saisis cette occasion pour adresser, mes sincères condoléances aux familles des disparus ainsi que ma profonde compassion devant la terrible épreuve qu’elles traversent.

De même, nous ne pouvons que regretter la persistance de la violence aveugle de certains de nos compatriotes égarés des régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest en dépit de la main toujours tendue du Président de la République, Président National du RDPC, S.E Paul BIYA, en vue de la résolution pacifique de la crise dans ces deux Régions.

Devant ces menaces qui tendent à remettre en cause notre intégrité territoriale et notre vivre-ensemble chèrement acquis, je veux redire ici la confiance jamais démentie que les militantes de l’OFRDPC accordent à Son Excellence Paul BIYApour conduire notre pays avec sérénité dans ce nouveau septennat que lui a confié le peuple camerounais et prendre toutes les mesures utiles en vue d’un retour rapide de la paix et de la sécurité sur l’ensemble du territoire.

Le Président de la République sur la base de ses prérogatives constitutionnelles, vient d’enclencher le processus devant conduire à une nouvelle prorogation du mandat des députés et des conseillers municipaux.

Cette prorogation annoncée ne saurait susciter de notre part, ni le relâchement de certains encore moins, la démobilisation des autres.

Bien au contraire, Il s’agit pour nous de poursuivre le travail de fond nécessaire à la consolidation du RDPC sur l’échiquier politique national comme parti leader.

Nous devons donc poursuivre sans discontinuer notre travail de préparation des échéances électorales à venir mais certaines.

En l’occurrence, je vous exhorte à intensifier l’inscription de nos militantes et sympathisantes sur les listes électorales, à aller à la conquête de nouveaux électeurs potentiels et de convaincre ceux qui se sont abstenus lors de la dernière consultation.

Mais plus encore, Chères Camarades Militantes, la préparation de ces échéances vous incombent au premier chef. Il s’agit pour vous de prendre l’initiative en vous montrant plus visibles et plus proactives. En somme, de démontrer votre leadership.

Le Président de la République, Président National du RDPC, S.E. Paul BIYA, a toujours exprimé sa confiance envers la femme camerounaise et toujours cru en ses capacités.

Par une politique volontariste, voire même avant-gardiste, Il a toujours encouragé les femmes à une plus grande prise de responsabilités dans tous les domaines de la vie publique nationale. Cet engagement a été réaffirmé dans sa profession de foi lors de l’élection présidentielle du 07 Octobre 2018, dans son discours d’investiture du 06 Novembre ainsi que son message à la Nation de fin d’année.

Devant cette confiance, devant tant de sollicitude, il vous faut dès à présent, répondre à l’appel du Président de la République en prenant votre destin en main et soutenir ainsi sa vision de promotion de la femme camerounaise et son objectif d’atteinte de la parité homme/femme au cours du septennat.

Cela en vous investissant résolument dans le processus de sélection des candidats du RPDC aux prochaines élections législatives, municipales et régionales.

Il pourrait venir à l’esprit de certains de nos camarades de se demander : « Où allons-nous les trouver ? » Et bien, nous leur répondons qu’à chaque fois que le Président National a instruit de donner une plus grande place aux femmes dans les listes de candidats du RDPC, nous les avons trouvés. Et si de nouveau, S.E. Paul BIYA allait encore plus avant dans cette politique, nous les trouverons sans peine.

Nous pouvons ensemble constater l’accroissement constant des femmes élues dans nos différentes institutions politiques.

Aussi, avec le recul nécessaire, pouvons-nous nous questionner également ; ces femmes députés, sénateurs, maires et conseillères municipales ont-elles moins de mérite que leurs camarades ? Se sont-elles montrées moins compétentes ? Moins efficaces ?

Il convient donc de démystifier ces fonctions électives et de casser ces à-priori. La position de député, sénateur, maire, conseiller municipal et plus tard, conseiller régional, n’est plus l’apanage de nos seuls camarades masculins. Les femmes ont la capacité, la compétence et même le sens politique pour occuper ces fonctions. Alors, faisons confiance aux femmes ! En commençant par les femmes elles-mêmes.

C’est l’occasion pour moi, de lancer un vibrant appel à nos camarades en charge de la mise en œuvre de cette politique du Président National. Nous leur demandons de soutenir l’OFRDPC dans ses efforts de promotion de la parité homme/femme et d’identification des femmes leaders en mesure de représenter notre Parti lors de ces échéances à venir.

Nous connaissons les réticences, les hésitations qui ont cours dans nos rangs. Il est important de se rendre compte qu’en plus d’aller contre le sens de l’histoire, ces actes pourraient être assimilés à de l’indiscipline. En tout état de cause, ils desservent le RDPC. 

La victoire du RDPC lors de ces scrutins n’est pas écrite d’avance. Loin s’en faut. Face à des concurrents qui ne reculeront devant rien, y compris l’incitation à la haine tribale et au repli identitaire, il faudra nous engager avec plus de détermination et de ferveur pour défendre nos idéaux de paix et de concorde entre tous les camerounais de toutes les origines. 

Il s’agira aussi pour nous de réitérer de façon démocratique notre attachement à S.E Paul BIYA, Président National du RDPC, mais aussi à sa vision d’un pays uni et prospère, jaloux de son unité et de sa diversité.

Et le RDPC, instrument du Renouveau, doit continuer d’assurer sa mission de Parti républicain prônant la préservation de la paix et de la tolérance.

Je repars avec la conviction du caractère inébranlable de votre loyauté envers le Président de la République, Président National du RDPC. Par ailleurs, je suis touchée de l’affection que vous ne cessez de porter à Madame Chantal BIYA, Première Dame du Cameroun et Présidente d’Honneur de l’OFRDPC.

 Télécharger l'intégralité du discours 

Le Secrétariat Général en action

Le Journal L'Action

Renouvellement/Renewal

Partager >>>

Notre Newsletter

Restez informés en temps réel!