Rassemblement Démocratique
      du Peuple Camerounais
 Président National
 National President
  Paul BIYA
        Cameroon People's
     Democratic Movement
Unité - Progrès - Démocratie
Unity - Progress - Democracy

Vous êtes ici

Accueil | Secrétariat

La pression monte peu à peu

Même si le secrétaire général du Comité central, Jean Nkueté, se garde bien de montrer sa satisfaction par rapport au déroulement des premières étapes du renouvellement des bureaux des organes de base sur le terrain, l’heure est à l’optimisme au siège du parti. A ce jour, le lancement des activités est effectif aussi bien dans le pays qu’à l’extérieur. Et pour le moment, au vu du travail mené par les commissions régionales de suivi, les commissions départementales de coordination et les commissions électorales de sections, les consignes du président national et du secrétaire général sont respectées ; les quelques dérapages constatés ont vite été jugulés par la commission centrale de supervision qui veille au grain. Car comme l’a à maintes fois répété le secrétaire gééral, le renouvellement va se dérouler dans le calme, la transparence et l’objectivité.
Pour ce qui est de la logistique proprement dite, les commissions de renouvellement à l’étranger ont déjà reçu ce qui leur était destiné. En attendant le tour des commissions chargées de superviser le renouvellement à l’intérieur du pays, il est demandé aux uns et aux autres d’avancer suffisamment sur le terrain. Des moyens seront bien mis à leur disposition, mais il n’échappe à personne que toutes les militantes et les militants concernés doivent concourir au bon fonctionnement de leur parti par des contributions personnelles. Au vu des rapports du lancement qui se poursuit sur le terrain, Jean Nkueté s’est vivement félicité des gestes des camarades qui ont spontanément mis la main à la poche pour le succès total de l’opération.
C’est après ceci que le secrétaire général a demandé aux différents responsables des commissions d’accélérer la constitution du sommier politique de chaque section, de même que le rythme de placement des cartes qui doit lui-même permettre d’arrêter le fichier électoral de chaque unité politique. Bien qu’étant parfaitement conscient que ces dernières opérations peuvent continuer jusqu’à quatre (04) jours avant le scrutin, le secrétaire général demande de hâter le mouvement, pour éviter les bousculades de derniers jours, pouvant s’accompagner de frustrations et de manipulations. Le timing doit être respecté.

Le Secrétariat Général en action

Le Journal L'Action

Renouvellement/Renewal

Partager >>>

Notre Newsletter

Restez informés en temps réel!