Rassemblement Démocratique
      du Peuple Camerounais
 Président National
 National President
  Paul BIYA
        Cameroon People's
     Democratic Movement
Unité - Progrès - Démocratie
Unity - Progress - Democracy

Vous êtes ici

Accueil | Jean Nkuété

« La formation politique des militants est la pierre angulaire et le moteur de la Nouvelle Dynamique du Parti »

L’intégralité du discours prononcé par Monsieur le secrétaire général du Comité central, Jean Nkuété, le 13 décembre 2016, à l’occasion du lancement officiel des activités du secrétariat à la Formation politique et à la prospective et la tenue de la 1ère session de l’académie du RDPC.

C’est avec un grand plaisir, doublé d’un sentiment de réelle satisfaction, que je vous accueille aujourd’hui, dans cette Permanence Nationale du Parti du quartier du Lac, qui évoque, avec nostalgie, d’importants et nombreux souvenirs, tout aussi touchants et évocateurs les uns que les autres, pour chacun et chacune d’entre nous.  
Votre présence ici ce jour se justifie par votre participation au Séminaire National à l’intention des Délégations Permanentes Régionales et des Chefs des Délégations Permanentes Départementales du Comité Central qui se tiendra jours dans nos locaux pendant deux jours.

Ce séminaire, le premier du genre, est pour nous un moment important, puisqu’il marque le démarrage officiel des activités du Secrétariat à la Formation Politique et à la Prospective et la tenue de la première session de l’Académie du RDPC.
D’entrée de jeu, je tiens à vous adresser mes vifs remerciements pour votre disponibilité et votre présence à cette importante circonstance, malgré vos lourdes  responsabilités et vos engagements respectifs qui sont certainement nombreux,  en cette période de la vie nationale marquée par une activité intense et diversifiée.
Sous ce rapport, j’évoquerai d’abord la session parlementaire du mois de novembre qui vient à peine de s’achever. Comme chacun a pu s’en apercevoir, elle s’est bien déroulée et a été couronnée de succès.

Ce succès, nous le devons, pour l’essentiel, aux élus du RDPC et aux Membres du Gouvernement issus de nos rangs, qui ont participé activement et en toute responsabilité aux travaux, en ayant toujours à cœur l’intérêt bien compris de nos compatriotes et de notre pays.
Je voudrais saisir la circonstance qui nous réunit en ce moment pour présenter mes vives félicitations aux Présidents des Groupes RDPC à l’Assemblée Nationale et au Sénat, aux Parlementaires RDPC ainsi qu’aux Membres du Gouvernement qui ont permis l’aboutissement heureux de la session parlementaire de novembre 2016.
Mention spéciale au camarade ministres des Finances et au camarade Ministre de l’Economie, du Plan et de l’Aménagement du Territoire pour le travail accompli dans leur département ministériel respectif pour succès de la session budgétaire du Parlement.
La vie nationale se caractérise également, ces derniers temps, par des courants de revendications qui revêtent parfois des formes très violentes visant à remettre en cause les acquis unitaires de la République.
C’est un problème grave qui nous concerne tous. Nous nous attelons activement pour y remédier et nous œuvrons intensément pour la préservation de la paix sociale et la consolidation de l’unité nationale qui comptent parmi  nos acquis les plus précieux.

Dans ce contexte, le Rassemblement Démocratique du Peuple Camerounais se tient naturellement en première ligne pour concourir à l’apaisement sur l’ensemble du territoire national.
Je saisis l’occasion de la présente circonstance pour rappeler clairement et fermement l’attachement irrévocable du RDPC à la forme unitaire de l’Etat et sa détermination à en assurer la préservation et la consolidation.
Dans le même ordre d’idées, à travers vous ici réunis, nous en appelons à nouveau au calme dans les localités en proie au désordre,  de même que nous invitons, une fois de plus, au dialogue et à la concertation dans la recherche des solutions aux problèmes soulevés.

Avec le démarrage officiel des activités du Secrétariat à la Formation Politique et à  la Prospective, et la tenue de la première session de l’Académie du RDPC, le Parti amorce, aujourd’hui, la mise en œuvre d’une des principales résolutions du troisième Congrès Ordinaire,  qui visait à faire de la formation politique des militants, la pierre angulaire et le moteur de la Nouvelle Dynamique du Parti.

Du reste, la création, en son temps, du poste de Délégué à la formation au sein des Bureaux de Organes de Base à tous les niveaux, en était la parfaite préfiguration.
Comme j’ai eu à le dire lors de mes tournées régionales d’installation des Délégations Permanentes du Comité Central, la formation politique est l’un des grands défis prioritaires de notre Parti. Je dirai même, au vu des événements  intervenus dans certaines localités de notre pays, que c’est la priorité des priorités, tant il est vrai que bon nombre de nos compatriotes agissent soit par ignorance, soit parce qu’ils font l’objet de manipulation.  
En effet, de nos jours, l’action politique récuse tout amateurisme et toute improvisation. Elle appelle une connaissance des réalités de l’environnement qui sont complexes à gouverner et des outils de gouvernance qui ne sont pas faciles à maîtriser, afin de répondre efficacement  aux attentes des populations.
Pour tout dire, l’action politique requiert de tous, cadres et militants à la base, une parfaite connaissance du Parti et de ses options, ainsi que la bonne maîtrise des règles de son fonctionnement.
Elle nécessite également, de leur part, une bonne compréhension des enjeux sociaux et sociétaux, ainsi que des politiques publiques mises en œuvre par le Gouvernement pour mieux en apprécier et en expliquer les contenus.
En somme, à travers la formation politique, nous entendons doter les militantes et les militants de moyens politiques pour leur permettre :
premièrement, de vivre leur engagement au sein du RDPC en parfaite connaissance de cause ;
deuxièmement, de promouvoir et de défendre les valeurs, les options et le projet de société porté par le Parti avec conviction ;
troisièmement, de soutenir plus efficacement le Gouvernement, afin de l’aider à faire face aux défis qui se dressent sur le chemin de l’émergence notre pays ;
Quatrièmement, de garantir au Président National, Président de la République, des perspectives toujours plus stables, afin qu’il soit bien compris de tous, à l’intérieur comme à l’extérieur, que, le Cameroun et le Peuple Camerounais, comme chaque pays et son peuple, portent des valeurs et une identité qui leur sont propres.
Cinquièmement enfin, de faire face à la concurrence sans complexe et de continuer à gagner les batailles électorales, toutes les batailles électorales dans la sérénité.
A cet égard, en tant que parti leader et parti au pouvoir, nous avons pleinement conscience de l’exigeante responsabilité qui est la nôtre dans l’avènement d’une démocratie de qualité dans notre pays.
Nous devons y contribuer, non seulement en concourant à l’expression du suffrage, mais surtout en veillant, mieux que le passé,  à l’expression d’un suffrage de qualité. Ce qui suppose, naturellement, des électrices et des électeurs informés et formés, dotés des instruments nécessaires pour exprimer leur choix en conscience et fidèlement.
Assurément, nous sommes très heureux de la tenue de la première session de l’Académie du RDPC, parce que, comme vous le savez,  c’est un vœu très cher au Président National, Son Excellence Paul Biya, qui se concrétise aujourd’hui.
Sur le plan fonctionnel, l’Académie du RDPC relève du Secrétariat à la Formation Politique et à la Prospective. Elle a, à sa tête, comme Coordonnateur,  le Professeur Elvis NGOLLE NGOLLE, ancien ministre, Membre du Comité Central, ici présent. Le Professeur Ngollè Ngollè est assisté de Monsieur Thomas FOZEIN que voilà comme Coordonnateur-adjoint.
En votre nom à tous, je renouvelle mes félicitations aux responsables de l’Académie du RDPC pour la confiance qui leur a été faite par le Président National et je les encourage à travailler la main dans la main et avec leur hiérarchie, assurés qu’ils jouissent de la totale  confiance du Secrétaire Général du Comité Central.
Nous ouvrons également, aujourd’hui, un autre champ d’activités du Parti, tout aussi important et tout aussi cher au Président National et à tous les militants, celui de la prospective, dont la vocation est de contribuer à faire du RDPC une véritable force de propositions, dans le but de  continuer à inspirer notre action dans tous les domaines.
La prospective est un enjeu  très important, je viens de le souligner, d’autant plus qu’il est clairement établi de nos jours que la force d’un parti politique, en particulier celle d’un parti politique au pouvoir, tient largement à sa capacité à proposer des idées nouvelles et à anticiper. En d’autres termes, à sa capacité à s’adapter sans dommage à la vitesse de l’évolution du monde.
C’est pour cela que nous devons absolument promouvoir au sein du Parti,  une culture de la vision anticipatrice comme base stratégique pour une réponse plus efficace aux défis actuels et futurs.
Dès lors, nous accorderons à la prospective toute l’attention qu’elle mérite, notamment en raison de  l’accélération  de  l’évolution sociale.
Sur le plan pratique, l’activité de prospective que nous mènerons devra impliquer une expertise interne et externe. Elle devra également être organisée au sein des Organes de Base qui recèlent, j’en suis persuadé, d’importants gisements d’idées nouvelles et originales. Enfin,  la prospective, telle que nous l’envisageons ne se réfugiera derrière aucun tabou : elle pourra examiner n’importe quelle question d’intérêt social.
La  prospective représente ainsi, pour le RDPC,  un signe de modernité et un facteur d’efficacité. C’est un moyen essentiel pour réfléchir et débattre sur la construction de l’avenir, celui du RDPC et celui du Cameroun, au sein du Parti.
Pour animer le Secrétariat à la Formation Politique et à la Prospective, le Président National a porté son choix et marqué sa haute confiance à un proche collaborateur dont je connais la compétence, l’engagement, la rigueur, la force de travail et le sérieux. Il s’agit du Professeur Paul Célestin Ndembiyembé, ici présent.

En votre nom à tous, je lui présente mes chaleureuses félicitations et mes encouragements en même temps que je voudrais lui renouveler tout mon soutien dans l’exercice de ses fonctions ô combien délicates et sensibles.

Il est hautement significatif que la première session de l’Académie du RDPC soit organisée l’intention des Chefs des Délégations Permanentes Régionales et Départementales et  des Membres et Chargés de Missions des Délégations Permanentes Régionales du Comité  Central que vous êtes.
C’est bien là, une nouvelle illustration de l’importance qui est la vôtre sur l’échiquier du Parti, où vous assurez le relais entre le sommet et la base, dans un rapport dont les contours feront l’objet d’un examen approfondi pendant les travaux du présent séminaire.
Le thème des travaux du séminaire porte en effet sur « la contribution des Délégations Permanentes du Comité Central à l’optimisation des performances du RDPC ».
Tout au long des travaux, nous nous attèlerons définir les conditions d’efficacité des structures dont vous avez la charge, qui sont nouvelles et que vous êtes  les premiers à animer.
Pour cela, il nous faudra bien expliquer vos rôles respectifs, bien expliquer également la nature de vos relations horizontales, verticales et internes.
Il sera également important d’entendre nos camarades qui, au sein du Gouvernement, occupent des responsabilités en lien direct avec vos missions et le vécu des populations sur le terrain.
Bref, pendant deux jours nous ferons le maximum pour vous doter d’instruments utiles à la conduite efficace des hautes missions qui vous ont été confiées aux niveaux régional et départemental par le Président National en vue de  la coordination des activités du Parti sur le terrain.
Comme vous avez pu vous en apercevoir en parcourant le programme général du séminaire, de nombreux exposés sont prévus. Ils revêtent tous une réelle importance. Ils seront suivis des échanges au cours desquels il vous sera donné de réagir aux exposés.
Je compte beaucoup sur vous, pour assurer la réussite de ce premier séminaire organisé par l’Académie du RDPC, lequel sera suivi, dans les semaines à venir, de séminaires régionaux à l’intention des Délégations Permanentes Départementales et des Bureaux de section RDPC, pour expliquer au niveau local, les rôles respectifs des responsables des structures concernées.
Ainsi donc, chers Camarades,  la Nouvelle Dynamique prend aujourd’hui une nouvelle impulsion.
C’est une impulsion déterminante pour l’avènement  du RDPC moderne, toujours plus fort et toujours porté vers les cimes du pouvoir,  que nous sommes heureux et honorés de bâtir ensemble.

En procédant maintenant au lancement officiel des activités du Secrétariat à la Formation Politique et à la Prospective, je déclare ouverts la première session de l’Académie du RDPC et les travaux du Séminaire National à l’intention des  Délégations Permanentes Régionales et des Chefs des Délégation Permanentes Départementales du Comité Central du RDPC.