Rassemblement Démocratique
      du Peuple Camerounais
 Président National
 National President
  Paul BIYA
        Cameroon People's
     Democratic Movement
Unité - Progrès - Démocratie
Unity - Progress - Democracy

Vous êtes ici

Accueil | Jean Nkuété à Buea

Le Rdpc vers les cimes de l’unité

Le Secrétaire général du Comité central  a présidé un méga-meeting hier à la Place des Fêtes de Buea devant une foule impressionnante de militants du Rdpc et un prestigieux parterre de personnalités dont le Premier Ministre, Philemon Yang.

Si les montagnes pouvaient parler... Hélas elles sont comme les murs : silencieuses, muettes mais présentes. Hier,  Buea, chef-lieu de la région du Sud-Ouest a vécu et vibré au rythme d’un mega-meeting inédit organisé par le Rdpc en réponse aux manifestations orchestrées depuis quelques semaines par différentes catégories socioprofessionnelles. Sous l’ombre à la fois totémique, tutélaire, protectrice et omniprésente du Mont Fako, des milliers de militants se sont donné rendez-vous à la Place des Fêtes. Et, malgré le jour ouvrable et les délais d’organisation très courts,  ils étaient nombreux à avoir effectué le déplacement en provenance des 31 sections du Parti et des six départements de la région.
Au pied du Mont Cameroun,  témoin des querelles entre les enfants d’un même pays et des soubresauts de son histoire, le Rdpc est venu « aux côtés des populations et des militants pour rompre le silence, faire entendre sa voix et remettre les pendules à l’heure » par rapport à l’actualité de ces derniers jours. Le Cameroun n’est ni  en ébullition ni en  éruption malgré l’agitation et les gesticulations de quelques politiciens en mal de récupération de mouvements sociaux dont la légitimité est avérée.
En cette après midi clémente, le Secrétaire général est venu dissiper les nuages que certains se plaisent à disséminer sur le ciel de la concorde et de la cohésion nationales.
Le Mont  Cameroun, repère géographique, phare symbolique de notre vivre ensemble, est à l’image de cette météo politique: il joue à cache-cache derrière les nuages, se dissimulant à la vue comme pour mieux se faire désirer et admirer.
A l’entame du meeting autour de 14h 30, le ciel est maussade et cela  se ressent  sur  les visages quelque peu  crispés des participants. Mais au fur et à mesure que les orateurs vont égrainer la liturgie de la parole et au gré des animations culturelles, l’ambiance monte; les visages se détendent. Lorsque le Maley Dance, groupe initiatique ayant l’éléphant pour totem, exécute sa prestation peu avant le discours du SG, l’ambiance est à son comble. Auparavant,  cinq orateurs se sont déjà succédé à la tribune dont le président de la section hôte du Fako III, le représentant des jeunes, celui des  parents d’élèves et les premiers ministres Yang Philemon et Peter Mafany Musonge.
Au-delà des civilités d’usage, les uns et les autres ont surtout martelé la nécessité de maintenir et de préserver l’unité et la diversité du Cameroun.  En rappelant avec force les acquis et les réalisations du Renouveau, ils ont surtout demandé aux parents de ne pas avoir peur et d’envoyer les enfants à l’école car l’avenir de la Nation en dépend.  Philémon Yang, qui a fait le déplacement en sa double qualité de Représentant des élites du Nord-Ouest et de Premier Ministre, a parlé le langage de la vérité: « des solutions immédiates ont été apportées aux revendications les plus urgentes; les questions plus  complexes demandent plus de temps mais le président Paul Biya reste à l’écoute. Faites lui confiance. Avant de lancer cet appel à l’adresse des parents et des enseignants : « retournez et ramenez les enfants à l’école. N’ayez pas peur ».  Et de conclure: «  le Cameroun est un et indivisible ».
À sa suite, Peter Mafany Musonge, chef de la délégation du Comité central pour le Sud-ouest, condamnera la violence et la brutalité comme modes d’action avant d’entonner un hymne à la diversité, à l’unité et aux valeurs de la République. Dans un discours aux accents de profession de foi, il invitera les militants, les populations et surtout les activistes et autres apôtres de la violence, à ne pas réduire le Cameroun en une « République bananière ». Pour lui, le Cameroun a atteint un point de non retour en matière d’unité et d’intégration nationales : « aller de  l’avant oui! Retourner en arrière non! », a-t-il martelé.
Lorsque le Secrétaire général du Comité central se lève pour prononcer son discours en anglais, le public est déjà conquis. Dès les premiers mots, Jean Nkuété précise l’objectif de sa visite : « au cours de ce meeting  exceptionnel, vous voulez dire non à la désinformation, non à la  récupération politique, non à la manipulation des esprits, non aux amalgames. Vous entendez lever les équivoques, dissiper les interrogations, rétablir la vérité et montrer le vrai visage de votre région à la face du monde. Vous entendez réaffirmer l’engagement irréversible des populations du Sud-Ouest à œuvrer inlassablement pour la construction du Cameroun dans l’unité et la paix ».  Les populations du Sud-ouest  peuvent compter à cet effet sur le Rdpc  « qui se tient à leurs côtés pour les soutenir dans leurs actions en vue de l’émergence du Cameroun dans la paix, la concorde et l’unité. Le Rdpc est à la disposition de tous ses militants comme courroie de transmission sûre et fidèle de leurs messages au Président national ». Le Secrétaire général a clôturé son discours en saluant le calme et le courage des populations face aux  « débordements des démagogues qui n’ont jamais rien construit mais aspirent toujours à détruire ».
Au moment où le dernier orateur de ce meeting grandiose lit la motion de soutien, les observateurs attentifs peuvent, en levant la tête, apercevoir le Mont Cameroun dans toute sa majesté et sa force figées dans l’éternité. Il est 16h55. Les nuages se sont dissipés au propre comme au figuré sous le ciel de Buea. L’éruption volcanique qui entraînera la destruction du Cameroun n’est pas pour demain. Jean Nkuété sera à Bamenda demain pour continuer à porter le message de paix, d’unité, de progrès et de démocratie du Rdpc et de son Président national, Paul Biya.

 

Christophe Mien Zok, à Buea

Le Secrétariat Général en action

Le Journal L'Action

Renouvellement/Renewal

Partager >>>

Notre Newsletter

Restez informés en temps réel!