Rassemblement Démocratique
      du Peuple Camerounais
 Président National
 National President
  Paul BIYA
        Cameroon People's
     Democratic Movement
Unité - Progrès - Démocratie
Unity - Progress - Democracy

Vous êtes ici

Accueil | Françoise FONING : Un modèle de militantisme

C’était une femme de courage, de persévérance, d’abnégation et d’un humanisme exceptionnel. Self-made woman, elle a servi de tribun à plusieurs personnes au Cameroun et dans le monde. Hommage.

La nouvelle de sa mort, vendredi 23 janvier 2015, a fait l’effet d’une bombe. Françoise Foning n’a pas survécu à l’accident de circulation dont elle a été victime, cinq jours plus tôt, à Ebebda dans le département de la Lékié. Elle sera inhumée le 21 mars prochain, trois jours avant l’anniversaire du RDPC.

Françoise Foning, « La Mama », « Francesca » était une icône. Une femme de valeur qui a su construire sa stature et défier plusieurs lois de la nature. Avec pour seule boussole son courage, elle entre très tôt dans le monde des affaires et embrasse la politique en même temps. Elle se plaisait souvent à raconter son parcours, fait d’embûches et de traquenards au sein de sa formation politique, le Rdpc. Non pour en tirer un mérite quelconque. Mais simplement pour que ses interlocuteurs sachent jusqu’où peut aller un esprit narcissique et fourbe.

Foning savait encaisser les coups. Elle en donnait très rarement. Surtout lorsqu’elle devait défendre son idole, Paul Biya. Elle parlait, pour se moquer, des exactions que lui portent les vandales et autres pyromanes des villes mortes au début des années 1990. Ils ont par exemple incendié son domicile de Bépanda à Douala, pour punir son engagement aux côtés du Président Paul Biya.

Grâce à Foning, les mentalités ont évolué dans le Rdpc. C’est en effet son dynamisme qui suscite, en 1996, la réforme qui permet désormais aux femmes de pouvoir diriger les sections Rdpc. Et depuis le premier mandat qu’elle obtient comme présidente de section Rdpc en 1997, elle n’a jamais pu être battue à chaque renouvellement des bureaux des organes de base de son parti. Même en 2002, lorsque la bataille était rude, les coups savamment assénés, elle a su voler très haut. Pour démontrer une fois de plus sa valeur et indiquer le chemin aux militants.

Françoise Foning était en effet une mère. C’est d’ailleurs l’une des raisons qui la pousse à entrer au Parlement camerounais et à conquérir la mairie de Douala 5ème en 2002. Elle voulait aider les gens toujours davantage. De nombreuses routes, à l’instar de celle qui relie les quartiers Makèpè Missokè et Bépanda Yonyong, ont été construites à Douala grâce à l’entregent de la Mama. Les lignes électriques, les écoles, centres de santé également. Foning avait en effet le cœur sur la main. Elle aidait pour les maladies, les rentrées scolaires, l’organisation des obsèques, la production d’œuvres musicales, etc. Son dynamisme et son altruisme font des émules…

Influence

Françoise Foning ne passait pas inaperçue. Non forcément pour sa forte carrure. Mais davantage pour son charisme. Elle ne laissait personne indifférent, même ses ennemis. Dans le monde des affaires, elle s’est construite. Partie de presque rien, c’est en effet en 1966 qu’elle lance sa première activité visible,  le restaurant New style. Elle s’engage ensuite dans le transport urbain. Les sociétés d'extraction de gravier et d'import-export agroalimentaire (Socamac), de fabrication de meubles (Anflo), une clinique (la polyclinique de la main) viennent garnir un portefeuille fort éloquent, qui ne cesse de s’épaissir avec des entreprises de fabrication de médicaments ou de BTP.

Françoise Foning a désormais une renommée internationale : vice-présidente exécutif de la Table ronde des hommes d'affaires africains ; présidente du Réseau africain pour l'entreprenariat féminin ; vice-présidente internationale du Forum francophone des affaires ; consultante en finances et gestion à la Banque africaine de développement ; secrétaire permanente pour l'Afrique centrale du centre de formation de l'AGOA, l’African growth opportunity Act ; oscar du manager africain de l’année 2004 ; vice-présidente des Femmes chefs d'entreprise mondiales de 1996 à 2005, puis présidente du FCEM de 2005 à 2012. Elle est restée, jusqu’à sa mort, présidente honoraire de la puissante Ong en faveur du leadership féminin.

Madame Foning était en effet une femme atypique, dont le parcours a inspiré plus d’un. Homme comme femme. Un modèle de bravoure, de sagacité et de professionnalisme, qui se gaussait des moqueries, railleries et autres balivernes. Ses ennemis raillaient sa maîtrise approximative de la langue française. Mais elle a pu les battre sur ce terrain. Qui n’était émerveillé de l’écouter ces dernières années lors des meetings politiques et autres réunions ?

Grand officier du Mérite Camerounais, Françoise Foning, reine de la cour royale du groupement Bafo dans la Ménoua, Njih à la cour royale du sultanat Bamoun, laisse autour d’elle un vide qui sera difficile à combler. Alors qu’elle avait réussi à se tirer d’affaire en août 2003 après un accident dont elle était sortie avec les deux jambes fracturées, la Mama n’a pas réédité l’exploit, douze ans plus tard. Va, femme courage. Va, femme présidente. Tes œuvres témoigneront toujours de l’immensité de ton action sur cette terre.

William Pascal Balla

 
Programme définitif des obsèques de Honorable FONING Françoise, décédée le 23 Janvier 2015 
 
18 Mars 2015
·         Mise en bière et levée de corps à l'hôpital Général de Yaoundé
·         Messe en la Cathédrale Notre Dame des Victoires de Yaoundé
14H00
·         Départ du cortège funèbre pour Douala
·         Installation au domicile de la défunte à Bépanda New-Style
·         Messe de veillée
 
19 Mars 2015
·         Passage de la dépouille à la Marie de Douala 5ème
·         Transfert  au Stade Omnisport de Bépanda
·         Veillée populaire avec messe œcuménique et animations diverses
 
20 Mars 2015
·         Départ du cortège funèbre au village à Bafou
·         Arrivée – Installation - Cérémonie traditionnelle
·         Veillée jusqu'à l'aube
 
21 Mars 2015
·         Cérémonie solennelle sur l'esplanade de la chefferie Johnny Baleng à Bafou
·         Messe - Témoignages
·         Inhumation dans la plus stricte intimité

Le Secrétariat Général en action

Le Journal L'Action

Renouvellement/Renewal

Partager >>>

Notre Newsletter

Restez informés en temps réel!