Rassemblement Démocratique
      du Peuple Camerounais
 Président National
 National President
  Paul BIYA
        Cameroon People's
     Democratic Movement
Unité - Progrès - Démocratie
Unity - Progress - Democracy

Vous êtes ici

Accueil | Etre sur son 31, dans la dignité et la sobriété.

Les consignes du Secrétaire général n’étaient pas faciles à observer mais le Rdpc l’a fait. 

Jeudi dernier, 24 mars 2016, les militants et sympathisants du Rassemblement démocratique du peuple camerounais (Rdpc) ont célébré le 31ème anniversaire de leur parti, « dans la dignité et la sobriété ». C’est-à-dire dans la modération ; avec un minimum de retenue, pour le respect dû « à nos forces de défense et de sécurité et par solidarité avec les victimes des hostilités ». Ce ne furent pas des consignes faciles à observer. D’abord en raison l’engouement naturel qui s’empare d’ordinaire des militants à pareille occasion. Ensuite de par l’apparente contradiction entre les concepts « célébration » et « anniversaire » d’une part et « dignité » et « sobriété » d’autre part. Mais les militants et sympathisants du Rdpc l’ont fait. Et avec la manière !

En fait, les militantes et militants, ainsi que les sympathisants, ont fait la démonstration de ce qu’au lieu des contradictions que d’aucuns redoutaient, ils ont plutôt géré la complémentarité de ces notions. En clair, ils ont su rapprocher ces concepts, dans une parfaite harmonie.

Les nouvelles qui nous parviennent des 360 sections réparties sur l’ensemble du territoire, comme celles des 17 sections de l’étranger, font état d’une célébration certes festive, mais modérée, comparativement aux célébrations antérieures, sans rien enlever à la solennité de l’événement. Il y a eu des meetings populaires par ci, des concerts de musique par là. Mais il y a également eu des célébrations œcuméniques ici et des tables de réflexion là. Au siège par exemple où Jean Nkuété, le secrétaire général du Comité central présidait la cérémonie en présence d’un parterre de personnalités, autant on a festoyé, également on a prié et réfléchi aux solutions aux problèmes courants, dont la guerre que nous impose la secte terroriste Boko Haram. Là où par le passé on avait droit à un banquet, les militants ont dû se contenter d’une réception certes modeste, mais convenable. En lieu et place des grands galas culturels, les invités se sont satisfaits de chants mobilisateurs derrière le président national, chef de l’Etat, chef des armées.

Les effluves de solidarité, vigilance et préservation de notre intégrité territoriale ont également inondé les localités en fête. On a également beaucoup cogité, relativement à l’accélération de la croissance, garante de l’amélioration de la qualité de vie des populations.
En définitive, au Cameroun comme à l’étranger, le Rdpc a su se mettre sur son 31, dans la dignité et la sobriété.

Le Secrétariat Général en action

Le Journal L'Action

Renouvellement/Renewal

Partager >>>

Notre Newsletter

Restez informés en temps réel!