Rassemblement Démocratique
      du Peuple Camerounais
 Président National
 National President
  Paul BIYA
        Cameroon People's
     Democratic Movement
Unité - Progrès - Démocratie
Unity - Progress - Democracy

Vous êtes ici

Accueil | C’est fait, il a dit « Oui » !

Le Président Paul Biya vient d’annoncer sur son compte Twitter, sa candidature pour l’élection présidentielle du 7 octobre.

« Je serai votre candidat à la prochaine élection présidentielle », écrit le Président national et candidat naturel du Rdpc sur son compte. La nouvelle, telle un couperet, est venue du côté où on l’attendait le moins ; les réseaux sociaux. Il était un peu plus de 10 heures ce jeudi 13 juillet 2018, en effet, lorsque le président Paul Biya, sur son compte Twitter, a formellement annoncé sa candidature pour l’élection présidentielle qui se déroulera la 7 octobre prochain au Cameroun et dans toutes les chancelleries camerounaises de l’étranger.

Six jours avant la date butoir (19 juillet), le chef de l’Etat « accepte de répondre favorablement aux appels pressants » exprimés depuis 2016 par les Camerounais du Nord au Sud, de l’Est à l’Ouest, ainsi que ceux de la diaspora.

Paul Biya se dit « conscient des défis que nous devons ensemble relever » et cite quelques uns de ces défis, qui se résument à œuvrer  « pour un Cameroun encore plus uni, stable et prospère ».

La candidature de Paul Biya intervient ainsi à la suite d’une dizaine d’autres déclarées plus tôt, et dont les plus en vue sont Josua Ossih, Akere Muna, Maurice Kamto, Cabral Libii, Olivier Bilé, Garga Haman Adji, Bernard Njonga et Corantin Talla.

L’annonce faite, la déclaration de candidature doit être déposée auprès de la Direction générale d’Elecam ou auprès de ses démembrements en double exemplaire, conformément aux dispositions pertinentes du Code électoral (article 123, 1). Ce qui signifie que le président Paul Biya, comme tous ses potentiels challengers, ont jusqu’au 19 juillet pour formaliser leur intention, en déposant leurs dossiers de candidature. « Les candidats à l’élection du président de la République sont tenus de faire une déclaration de candidature revêtue de leur signature légalisée » (article 120). Le Conseil électoral peut alors accepter ou déclarer irrecevable une candidature (art.125 (1)).

Cette phase est suivie de la publication par le Conseil électoral de la liste des candidats, qui intervient soixante (60) jours au moins avant la date du scrutin. La campagne électorale s’ouvrirait alors, selon les dispositions légales (art. 87 al 1), à partir du 22 septembre, soit le quinzième jour précédant le scrutin, pour prendre fin la veille du scrutin, donc le 6 octobre 2018 à minuit.

 

Serge Williams Fotso

Le Secrétariat Général en action

Le Journal L'Action

Renouvellement/Renewal

Partager >>>

Notre Newsletter

Restez informés en temps réel!