Rassemblement Démocratique
      du Peuple Camerounais
 Président National
 National President
  Paul BIYA
        Cameroon People's
     Democratic Movement
Unité - Progrès - Démocratie
Unity - Progress - Democracy

Vous êtes ici

Accueil | 24 mars 2016 : Le Rdpc pour la croissance dans la sécurité

Thème retenu pour les activités marquant la célébration du 31ème anniversaire du parti

La semaine prochaine, le Rdpc célèbre son anniversaire. Et comme d’habitude en pareille circonstance, le parti a choisi de mobiliser ses militants autour d’une thématique d’actualité, qui devrait, sur le terrain, inspirer, guider et encadrer toutes les activités prévues sur le terrain. Pour ce trente-unième anniversaire donc, les militants, et sympathisants du Rdpc sont invités à une « mobilisation totale derrière le Président national, chef de l’Etat, chef des armées, son excellence Paul Biya, dans la lutte pour l’accélération de la croissance et le combat contre Boko Haram ».

Il s’agit donc pour le Rdpc, de renforcer en le solidifiant davantage, le bloc qu’il a édifié tout autour de son leader, Paul Biya, pour lui permettre d’amener le pays à relever les principaux défis auxquels le pays fait face actuellement : l’émergence et l’éradication du terrorisme, notamment celui imposé par la secte Boko Haram.

S’agissant du processus d’émergence du Cameroun, le constat fait est qu’il n’évolue pas au rythme souhaité, même si l’on reste globalement sur la bonne voie. Il y a donc lieu d’accélérer la croissance économique qui permet de créer davantage de richesses et des emplois, pour pouvoir quitter le statut actuel de pays à faible revenu pour passer, sous peu, à celui de pays à revenu intermédiaire. Accélérer la croissance signifie non seulement réaliser les prévisions de 6,5% de taux annuel en 2016, mais aussi franchir avant 2020 la barre de 10% de croissance annuelle, et maintenir cette performance sur une longue durée. Toutes choses qui faciliteront la transformation structurelle qualitative de l’environnement socioéconomique voulue à travers la mise en œuvre du Dsce, du plan national d’urgence triennal, et du plan d’urgence spécial jeunes récemment annoncé par le chef de l’Etat.

Dans un tel contexte, le combat contre Boko Haram s’impose comme un impératif catégorique. En effet, même s’il est constant que cette secte terroriste n’a en rien compromis les chances de développement du Cameroun, aucune prospérité durable n’est envisageable tant que le pays subit encore ses affres. Le Rdpc en a conscience et en appelle au patriotisme de tous ses militants, sympathisants et alliés, afin d’unir leurs forces aux côtés du chef des armées pour une victoire aussi rapide que totale. Il est question d’une part, de libérer définitivement toute une partie du pays de la hantise de ces mercenaires et d’autre part, de réorienter les centaines de milliards Fcfa qui sont ainsi retirés du circuit économique depuis bientôt deux ans pour financer la guerre.

Le Rdpc va donc, à l’occasion des festivités du 24 mars 2016, sensibiliser une fois de plus ses militants, et au delà de ses rangs, l’opinion publique nationale pour que personne n’oublie ses obligations vis-à-vis de la nation par ces temps de guerre. La défense nationale étant essentiellement populaire au Cameroun, le parti majoritaire voudrait donc amener chaque citoyen à jouer sa partition aux côtés des forces armées et de Paul Biya qui est leur commandant, dans les comités de vigilance, ou seulement à travers les précieux renseignements fournis aux autorités administratives et militaires face à des comportements suspects. Alors le Cameroun vaincra son pire ennemi de l’heure. La victoire contre la pauvreté n’en sera que plus aisée.

LCM

Le Secrétariat Général en action

Le Journal L'Action

Renouvellement/Renewal

Partager >>>

Notre Newsletter

Restez informés en temps réel!