Rassemblement Démocratique
      du Peuple Camerounais
 Président National
 National President
  Paul BIYA
        Cameroon People's
     Democratic Movement
Unité - Progrès - Démocratie
Unity - Progress - Democracy

Vous êtes ici

Accueil | «Bon anniversaire, Monsieur le Président»*

L’intégralité de l’allocution de Monsieur le Secrétaire Général du Comité central lors de la réception, le 6 novembre 2016, au siège du Parti.

Monsieur le Président du Sénat,
Monsieur le Président de l’Assemblée Nationale,
Monsieur le Ministre Secrétaire Général de la Présidence de la République ;
Monsieur le Ministre Directeur du Cabinet Civil de la Présidence de la République ;
Mesdames et Messieurs les Membres du Gouvernement,
Mesdames et Messieurs les membres du Bureau Politique et du Comité central du RDPC,
Mesdames et Messieurs les Chefs des Missions et membres du Corps Diplomatique,
Mesdames et Messieurs les Parlementaires,
Mesdames et Messieurs les Représentants des Partis Politiques,
Militantes et Militants du Rassemblement Démocratique du Peuple Camerounais,
Chers invités,
Mesdames, Messieurs,
C’est avec un grand plaisir que je vous accueille ici pour la première fois, dans ce cadre rénové de la Permanence Nationale du Parti.
En effet, c’est bien ainsi qu’à l’origine on désignait ce bâtiment qui abrite désormais une bonne partie des services du Secrétariat Général du Comité Central du RDPC.
Ce sont des lieux de mémoire, porteurs de souvenirs et chargés de symboles.
Ce sont des lieux qui en disent particulièrement long sur l’histoire du RDPC et celle du Cameroun moderne, et, croyez-moi, ces murs qui nous entourent ont bien des secrets à livrer sur le cheminement de notre parti et de notre pays.
A nos yeux, ce bâtiment appartient au patrimoine national. Voilà pourquoi nous sommes particulièrement heureux et fiers en ce jour d’anniversaire du Renouveau de vous y recevoir.
Je saisis cette occasion, pour réitérer au Président National notre déférente gratitude, pour l’appui salutaire qu’il aura bien voulu nous accorder en vue de la finalisation du projet de rénovation des locaux.
Merci à toutes à tous d’avoir bien voulu sacrifier les précieux moments de votre repos dominical pour nous honorer de votre présence.
Comme vous le savez, l’événement qui nous réunit ici intervient au lendemain de la tragédie ferroviaire ayant endeuillé notre pays et suscité l’émotion au-delà de nos frontières.
Avant de poursuivre mon propos, je vous invite à observer une minute de silence en la mémoire des victimes du déraillement de train du 21 octobre dernier près d’ESEKA, et celles des accidents de circulation routière survenus récemment à BOUMNYEBEL et à EBEBDA, sans oublier les membres du Bureau Politique, du Comité Central, des Bureaux des Organisations Spécialisées et des Organes des Base qui nous ont récemment quittés.
(Minute de silence)
Je vous remercie.
S’agissant plus particulièrement du déraillement de train du 21 octobre 2016, il convient de relever la mobilisation des militantes et des militants du RDPC, à côté de nos compatriotes, pour aider les victimes sur le site du drame et sauver des vies par des dons de sang.
Je tiens surtout à saluer très respectueusement les mesures fortes prises par le Chef de l’Etat, d’une part, pour assurer la gestion maîtrisée de la tragédie dans le respect des droits des victimes et établir les responsabilités en constituant une commission d’enquête, d’autre part, pour faire procéder par les structures compétentes, au rétablissement prompt de la circulation routière et ferroviaire entre les villes de Douala et Yaoundé.
Excellences,
Mesdames,
Messieurs,
Ce que nous célébrons aujourd’hui, c’est la vision du Cameroun que la quasi totalité des Camerounaises et des Camerounais a approuvée avec enthousiasme le 6 novembre 1982, à la suite de l’accession à la Magistrature Suprême du Président Paul BIYA.
A cette occasion, le nouveau Chef de l’Etat a proposé à ses compatriotes de renouer avec leurs rêves de liberté et d’émancipation évanouis, pour donner sens à la construction nationale, sur fond de paix et d’unité irréversibles.
Nous devons reconnaitre que c’était un pari audacieux qui bousculait les habitudes et remettait en cause les privilèges. Et pourtant, le pari a été relevé, en dépit des obstacles nombreux et acérés, parce qu’il procédait des aspirations profondes du peuple camerounais en matières de liberté, de démocratie, de justice sociale, de rigueur et de moralisation.
Aujourd’hui, nous vivons dans un pays débarrassé des interdits d’antan qui l’inhibaient, un pays qui porte fièrement son identité et l’assume pleinement, dans un monde où la tendance à l’homogénéisation et à l’uniformisation est largement répandue.
Ainsi, chaque jour, depuis 34 ans, le Cameroun avance et progresse, selon sa voie et son destin, comme un pays qui ne veut ressembler à aucun autre, par ce qu’il a pris conscience qu’il ne peut ressembler qu’à lui même.
Alors, nous devons bien comprendre que le Renouveau va bien au-delà d’un simple projet de société. C’est une manière fondamentalement camerounaise de penser et d’animer le développement national et le vivre ensemble camerounais, en intégrant les dépassements constants, le refus de l’inertie et de l’immobilisme, en reconnaissant que les libertés, la démocratie, la diversité et les différences sont sources d’enrichissement, de créativité et de progrès.
S’il est admis que le développement est d’abord une disposition d’esprit, alors oui, le Renouveau a insufflé au peuple camerounais cet esprit qui le conduit à rechercher toujours ce qu’il y a de mieux pour son pays.
Oui, Mesdames, Messieurs, le Renouveau est une dynamique qui n’a pas d’âge et qui n’appartient à aucune formation politique. Elle est l’émanation de la volonté commune de tous les Camerounais.
Bien évidemment le Renouveau est indissociable du Président Paul BIYA qui en a imaginé les contours et en a fait une valeur aux effets bénéfiques infinis pour notre pays.
Patiemment et méthodiquement, le Président Paul BIYA concrétise les ambitions et les projets du Renouveau dont l’objectif final est l’amélioration des conditions de vie et le bien-être des Camerounais, dans une démarche pondérée, déterminée, avec sagesse et courage, porté par une vision qui n’a d’égal que sa très grande passion pour le Cameroun.
Excellences,
Mesdames,
Messieurs,
Il va sans dire que le Rassemblement Démocratique du Peuple Camerounais continuera à appuyer sans réserve et de toutes ses forces la vision du Cameroun du Renouveau, car telle est sa vocation. Non seulement il lui apportera toujours son soutien, mais il restera également vigilant pour déjouer toutes les manœuvres visant à saper le moral de nos compatriotes et remettre en cause les progrès réalisés et les innombrables acquis.
Pour mener à bien ses missions, le Parti vient de procéder à une réorganisation de son fonctionnement par la création des Délégations Permanentes Régionales et Départementales chargées d’assurer la coordination de l’animation des Organes de Base.
En outre, le Secrétariat à la Formation Politique et l’Académie du RDPC ont été mis sur pied en vue du renforcement des capacités des militants.
Enfin, le mandat des membres des instances dirigeantes vient d’être prorogé pour confirmer leur légitimité et redynamiser leurs activités qui, comme celles de toutes les militantes et de tous les militants, s’organisent autour de la préparation des échéances électorales futures.
Comme on peut le constater, c’est un grand défi que le parti est appelé à relever, d’autant plus que lors de la réunion du Bureau Politique qu’il a présidée jeudi dernier, le Président National a désigné le RDPC comme la pierre de touche du projet d’émergence.
En ce 34ème anniversaire du Renouveau, je salue tout particulièrement parmi nous la présence des représentants des missions diplomatiques et des organismes internationaux qui sont les témoins privilégiés du parcours du Cameroun sous le Renouveau et dont nous apprécions les soutiens et concours divers.
Quant à nous, militantes et militants du Rassemblement Démocratique du Peuple Camerounais, nous voulons redire notre détermination à œuvrer toujours avec plus d’ardeur, aux côtés des Camerounais de bonne volonté, pour l’avènement d’un Cameroun où il fait bon vivre, sous la houlette du Président Paul BIYA, notre illustre champion, à qui nous disons, avec enthousiasme : ‘’bon anniversaire, Monsieur le Président’’.
Bonne fête à toutes et à tous.
Je vous remercie de votre bienveillante attention.
* N.B. : Le titre et le chapeau sont de la Rédaction

Le Secrétariat Général en action

Le Journal L'Action

Renouvellement/Renewal

Partager >>>

Notre Newsletter

Restez informés en temps réel!